Forum Grece et petites annonces
Forum : Autour d’un Ouzo

Répondre au sujet | Messages privés | Retour au forum

Auteur minorité musumane en Thrace témoignage
irene
Posté le :
19.03.2009 09:18

St Pierre les Nemours - France
Hors ligne
Bonjour

Un témoignage intéressant d'Aïché 30ans faisant partie de cette communauté musumane en Thrace

"le Traité de Lausanne signé en 1923 entre la Turquie et la Grèce donne à La minorité musulmane de Thrace, au même titre qu'à la minorité grecque de Turquie, le droit d'exprimer ses spécificités religieuses et culturelles. Cette minorité musulmane peut à ce titre élever ses enfants en turc, langue majoritaire au sein de la communauté mais aussi appliquer les lois coraniques - ou charia- dans toutes les questions liées au droit familial. Aiché, 30 ans s'est mariée et a divorcé selon ses règles et a accepté de nous en parler. Interview"... voir la suite au lien suivant:

http://www.lepetitjournal.com/content/view/37231/1205/




mavros
Posté le :
19.03.2009 23:46

Voukouresti
Hors ligne
Très intéressant, merci bcp Irène pour cet article. Je pense qu'il devrait être lu par tous ceux qui affirment encore que la Grèce ne réspecte pas les droits de ses minorités...
jackv
Posté le :
20.03.2009 07:50

aulnay sous bois - france
Hors ligne
bonjour
vaste débat..surtout si l'on se place du point de vue d'un français puisque en France le commutarisme n'existe pas qu'il y a intégration et que tout le monde doit avoir les mêmes lois et les mêmes droits..
Il me semble que le problème de cette "minorité" (ils y en a d'autres en gréce) a beaucoup évolué puisqu'ils appliquent "des lois" différentes du reste du pays..et il ne semble pas (d'après le reportage) que cela soit toujours en bien, le balancier est il parti trop loin dans l'autre sens ??ce qui arrive souvent lorsque l'on veut contrebalancer une politique antérieure..
l'histoire n'est pas vieille (1923) à peine deux générations..et les décennies qui ont suivis ont rarement étaient apaisantes ! les responsables religieux des deux bords ont toujours soufflé sur les braises et attisé les rancœurs..
espérons que l'intégration et les lois européennes mettrons fin aux excès des deux cotés..
qu'il y ait des particularités religieuses et culturelles c'est bien,c'est normal ,mais que toutes les " minorités" soient intégrées dans le pays et qu'elles aient les mêmes lois, droits et devoirs je trouve que c'est la meilleur solution ?? le fait que des lois religieuses(dans ce cas islamiques mais cela serait le même pour d'autres religions)soient aussi applicables me dérange..
bien que si l'on regarde ,nos lois sont profondément inspirées de la morale judeo-chrétienne...
jackv
Posté le :
20.03.2009 08:03

aulnay sous bois - france
Hors ligne
suite et pour imager les propos ..une mosquée de xanthi (peut être la même que sur le journal)




et les restes d'un cimetière turc au pied de celle ci
marieffe
Posté le :
20.03.2009 08:24

pessac - France
Hors ligne
Merci Irène pour ce sujet interessant,
J'ai lu avec attention le récit de cette jeune femme, je trouve cela terrible et injuste, je la plains, subir cette loi parce-qu'elle est femme me révolte, elle aurait dû se marier et divorcer selon les lois du pays qui l'accueille.
Si toutes les minorités représentaient dans un pays revendiquent leur identité (culturelle, religieuse, ethnique...) cela peut-être perçu comme une menace au niveau national du pays accueillant et ça peut entraîner des débordemants dangereux, des attentats, des émeutes comme nous en avons connus à maintes reprises ici et ailleurs.
La communauté permet de s'intégrer dans la socièté, le communitarisme de s'en exclure et de croire que les valeurs essentielles de la vie sont dans un passé souvent idéalisé et de rejeter toute intégration.
Le communitarisme tue la communauté.
Ces propos n'engagent que moi. Je ne suis pas non plus souverainiste, je suis ouverte à la pluralité dans le respect des lois de mon pays.
krokos
Posté le :
20.03.2009 09:23

Metz
Hors ligne
Ce qui est très particulier avec les "gréco-Turcs" de Thrace, et qui n'existe pas chez nous (en France), c'est que ce n'est pas une "communauté immigrée", et que la Grèce n'est pas vraiment pour eux un "pays d'accueil", leur citoyenneté grecque est due à l'annexion de la région par la Grèce au début du XXème siècle.
Le fait qu'ils puissent garder des lois "communautaires" était au départ une garantie vis-à-vis de ce qui était considéré comme leur droit à ne pas être "hellénisés", ce qui rend le problème assez complexe et épineux, puisque vouloir soumettre tout le monde à la loi grecque pourrait être considéré comme une volonté de revenir sur ces garanties.
En tout cas merci d'avoir signalé cet article
marieffe
Posté le :
20.03.2009 09:57

pessac - France
Hors ligne
Merci Krokos pour cette précision. Il est toujours enrichissant d'apprendre.
Bonne journée.
kazet
Posté le :
20.03.2009 11:41

ste marie - martinique
Hors ligne
bonjour à vous !

merci Irène c'est très interessant mais je ne suis pas tellement étonnée je connaissais un peu ayant une amie Musulmanne !
jackv
Posté le :
20.03.2009 17:26

aulnay sous bois - france
Hors ligne
bonsoir
l'histoire a fait de même, en moins appuyé ,en France puisque l'Alsace lorraine garde des droits acquis lorsqu'ils étaient prussiens entre 1870 et 1918..meilleure assurance sociale..retraite jours fériés..
irene
Posté le :
20.03.2009 18:56

St Pierre les Nemours - France
Hors ligne
Je suis bien de votre avis Marieffe et Jack je suis pour l'intégration avec les mêmes lois. je ne suis pas d'accord avec le communautarisme, cela n'engage que moi;

Mais l'éclairage de krokos par rapport à l'annexion de ces greco turcs de Thrace , me fait comprendre ce qui avait été signé à ce fameux accord de Lausanne en 1922.
l'hellénisation étant pour cette minorité une forme de soumission, et un reniement de ses origines ;
Répondre au sujet | Messages privés | Retour au forum

Top